A l’armée, pendant les ‘classes’, le sergent fait passer aux recrues un test de lecture. C’est au tour du frère de Toto :

- Le pe……….tit laaaaaaaaaaaapin mar…cheux - Soldat, vous êtes con, plus con qu’un wagon. - Comment ça sergent ? - Parce qu’un wagon-lit (là, tout le régiment rit du gars)

Un peu plus tard, exercices de groupes. Le Sergent lance :

- Rompez !

Tout le monde rompt, sauf le frère de Toto…

- Soldat! J’ai dit rompez - Je ne peux pas, Sergent! - Pourquoi ? - Parce qu’un wagon reste au rang !

On a retrouvé Toto

On a retrouvé Toto

C'est le chef de Toto ?

C'est le chef de Toto ?

[ad#pub-post]

Vous trouverez quelques citations de notre maître à tous, que dis-je, notre gourou : Jean-Claude Van Damme … - T’as pas besoin d’un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges. - Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d’autre chose. - Si tu parles à ton eau de javel pendant que tu fais la lessive, elle est moins concentrée. - Si tu attends le mois d’octobre pour faire des poissons d’avril, tu attrapes plus de gens. - Si tu téléphones à une voyante et qu’elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche. - Tu as le droit de changer de signe du zodiaque, mais il faut que ta mère le sache vraiment d’avance. - Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien. - Dans les magasins de lingerie, on ne voit pas de calendriers avec des photos de garage. - Un bon truc pour paraître dix ans plus jeune, c’est de te vieillir de dix ans quand tu dis ton âge. - Si tu dis couic-couic quand tu marches, les gens pensent que t’as des chaussures neuves.

Jean Claude, tu es intelligent ...

Jean Claude, tu es intelligent ...

Jean Claude, tu es beau....

Jean Claude, tu es beau....

[ad#pub-post]

Vous qui pensiez que l’Europe ne servait à rien, détrompez-vous. Elle aura au moins servi à interdire la vente de produits dérivés à base de phoques. Nos amis Canadiens qui sont les premiers intéressés ont, bien entendu, menacé de saisir l’OMC : « laissez-nous les dépecer vivants et les exterminer, en plus, que diable, c’est notre culture !!! ».

Notons que ce vote n’était qu’administratif car dans les faits, il était peu probable que cette résolution ne soit pas adoptée, seuls 3 pays se sont abstenus : le Danemark, l’Autriche et la Roumanie… grand bien leur fasse.

Cette fois, c’est officiel, après les États-Unis et le Mexique, le Canada prend un nouvel embargo à la figure, et avec élan s’il vous plaît, et oui il nous plaît.

Le Ministre des pêches canadien, Gail Shea, se pose comme victime car il déplore qu’une pêche sans cruauté soit interdite. Même si les échanges entre l’Union et le Canada ne représentent qu’un peu plus de 4 millions d’euros, il affirme que les répercutions seront très graves sur les milliers de chasseurs canadiens.

L’Union a toutefois autorisé la vente pour les populations Inuits « à des fins non lucratives ». Il est vrai que la pêche, notamment au phoque, constitue l’une de leur principale source de revenus. Il est aussi manifeste qu’après l’arrivée de l’homme blanc, les Inuits ne sont plus que des fantômes dans leur propre territoire, assistés et poussés jusqu’à l’alcoolisme… ceci est un autre débat,  »bienvenue dans un monde meilleur ».

Ottawa a autorisé l’abattage de 338 000 phoques cette année en clamant haut et fort que l’espèce n’était pas menacée… soit, c’est d’ailleurs un fait établi. A titre d’information, le Canada, le Groenland et la Namibie sont responsables de 60% des massacres de phoques dans le monde, environ 900 000 au total.

Les chasseurs utilisent une arme redoutable, l’hakapik, qui permet de fendre le crane des jeunes phoques (de 0 à 12 jours) en 2, et leur « offrir » une mort rapide sans qu’ils ne souffrent trop, quelle bienveillance ! Oui mais il y a un mais : il est interdit de chasser ces jeunes phoques. Par conséquent, on se rabat sur des spécimens adultes qui résistent davantage à cette arme. Leur squelette est déjà constitué et plus résistant que celui des jeunes, c’est pourquoi au lieu de fendre leur crane, l’hakapik ne fait que l’ébrécher suffisamment pour les immobiliser de sorte qu’ils ne puissent plus s’enfuir : ils agonisent pendant des heures jusqu’à qu’on vienne les achever.

De la même manière, les chasseurs tirent de plus en plus les phoques par bateau à l’aide d’une carabine. Pensez-vous que ces messieurs soient suffisamment adroits pour les tuer d’un seul coup? Là encore, les phoques agonisent pendant des heures jusqu’à ce qu’on vienne les achever.

Au delà d’une chasse qui se veut emprunte d’une culture ancestrale, l’on parle surtout d’une maltraitance abominable à l’encontre d’animaux parfaitement inoffensifs dont le seul malheur est d’être eux-aussi attachés au territoire de leurs ancêtres.

C'est avec ça qu'on massacre les phoques : un hakapik

C'est avec ça qu'on massacre les phoques : un hakapik

C'est très courageux un chasseur

C'est très courageux un chasseur

Un massacre de phoque

Un massacre de phoque

un phoque... très menaçant n'est ce pas ?

un phoque... très menaçant n'est ce pas ?

Source [ad#pub-post]

Dans la série, « humour à la con », je m’excuse d’avance, et je suis déjà dehors… :-)

Comment appelle-t-on un nain qui sort d’une boulangerie avec une baguette de pain ? Un agenda, car c’est un petit qu’a le pain !! Comment appelle-t-on un nain avec une radio sur l’épaule ? Un slip, car c’est un petit qu’a le son. Comment appelle-t-on un nain qui vient d’acheter un étang ? Un mollusque, car c’est un petit qu’a la mare. Comment appelle-t-on un nain dans un bar ? Un supplice, car c’est un petit qu’a le verre. Comment appelle-t-on un nain avec une caméra ? Un carbonisé, car c’est un petit qu’a le ciné. Comment appelle-t-on un nain qui sort des WC ? Un expresso, car c’est un petit qu’a fait.

Ah la la, les nains, ils ne font que des bêtises...

Ah la la, les nains, ils ne font que des bêtises...

Vous en avez déjà vu des nains comme celui là ?

Vous en avez déjà vu des nains comme celui là ?

Et des naines comme celle là ?

Et des naines comme celle là ?

[ad#pub-post]

Deux journalistes ont pour objectif de photographier un arbre très ancien dans la jungle amazonienne. Ils partent tous les deux en expédition, ils marchent, marchent, marchent durant des jours et trouvent enfin l’arbre, l’un deux le prend en photo.

Soudain, des indiens arrivent, se ruent sur un des journalistes et le tabassent, l’autre monta à l’arbre.

Le type indemne ramène son ami, et le dépose à l’hôpital.

Pas de pellicule dans l’appareil photo.

Une fois son collègue remit, les deux compères repartent en expédition.

Ils marchent, marchent, marchent durant des jours et trouvent enfin l’arbre, l’un deux le prend en photo.

Cette fois encore, des indiens surgissent, frappent le même journaliste que la dernière et repartent. L’autre n’ayant écouté que son courage monta à l’arbre et ne reçut aucun dommage.

Ce dernier ramène son pote en piteux état.

Pas de pellicule dans l’appareil.

Une semaine après, à la sortie de l’hôpital, ils repartent une dernière fois en expédition, en vérifiant bien qu’il y ai une pellicule dans l’appareil.

Ils arrivent à l’arbre, et une nouvelle fois, des indiens arrivent.

Celui qui a toujours survécu, ce coup-ci, fait une bonne action, et dis à son ami de monter à l’arbre.

Il prie, voyant les indiens foncer sur lui, lorsque le chef de bande dit :

STOP ! Celui qui est en haut, on ne l’a jamais eu.

C'était lui le chef de la tribu ?

C'était lui le chef de la tribu ?

C'est dangeureux l'Afrique

C'est dangereux l'Afrique

[ad#pub-post]

Un nain se rend dans une armurerie pour acheter un fusil afin d’aller à la chasse de temps en temps avec ses amis, il aborde donc l’armurier :

- Bonjour monsieur, je voudrais savoir si vous aviez une arme adaptée à mon..comment dire..handicap ? - Nan mais vous vous foutez de ma gueule ?? Attendez la chasse c’est pas pour des petits gars de votre genre alors dégagez de mon magasin !! « , rétorque violemment le commercant en le pointant avec un beretta.

Déçu mais apparament préparé à cette réaction, le nain s’en va sans rien dire. Un client présent et surpris de l’attitude de vendeur va lui demander des explications:

-Excusez-moi mais qu’est-ce que vous avez contre les nains ??

En montrant les armes sur le mur,l’armurier répond :

- Alors j’ai ça,ça,ça…

C'était un de ces trois là

C'était l'un de ces 3 là ?

Sinon voici un nain de jardin

Sinon voici un nain de jardin

[ad#pub-post]

En ces temps de températures élevées (il paraît qu’on est en Eté), je voulais m’attarder sur les feux de forêt. Oui, je sais, ce n’est certainement pas un sujet très sexy mais il m’intéressait de savoir d’où cela venait et ce que cela pouvait impliquer dans un futur à court terme dans les zones ravagées… commençons notre leçon de chose.

Comment ça se fait ?

Il faut des conditions favorables, parmi lesquelles des arbres qui brûlent bien. Pour ça, il faut du sous-bois, c’est à dire du sec, qui peut propager du feu rapidement aux autres types de végétaux, les résineux et les feuillus qui brûlent moins bien sauf quand on les soutient par un par-terre brûlant, c’est là où intervient le sous-bois. Bien entendu, il faut du vent, plus il est important, plus le feu se propage loin et rapidement.

Ces 2 conditions expliquent à elles seules pourquoi la quasi totalité des feux se situent dans des zones sèches, c’est à dire dans l’espace méditerranéen. Personnellement, j’ai rarement vu de feux de forêt en Bretagne, le pays où il fait tout le temps beau.

Vous l’aurez compris, il faut une dernière chose : l’activité humaine, le feu n’arrive pas tout seul et doit être déclenché. Les activités humaines impliquées peuvent être regroupés par catégorie parmi lesquelles :

  • les loisirs, nous tous qui allons faire des barbeuc en forêt sans faire attention ;
  • ceux qui jouent avec le feu, vos enfants n’ont jamais joué avec des allumettes ? ;
  • la foudre ;
  • l’industrie ;
  • les opérations forestières ;
  • les incendiaires, eux malheureusement sont les seuls qui savent ce qu’ils font ;
  • les chemins de fer à proximité des forêts, des étincelles peuvent embraser une pinède.

Il suffit de peu parfois, un mégot tombé d’une voiture sur une pinède sèche, une tronçonneuse défectueuse ou une simple dégringolade d’un gros rocher.

Les conséquences ?

Le feu affecte la qualité des sols, et entraîne une restructuration de l’écosystème dont je vais vous donner quelques éléments.

En effet, la faune et la flore a été affectée, tous les habitats sont touchés pendant plusieurs années. Certains animaux ont disparu et d’autres ont pris leur place, pareil pour la flore.

Certaines espèces d’insectivores ou charognards sont attirées par les incendies car de petits animaux ont été brûlés.

L’installation d’une nouvelle végétation entraîne l’arrivée de nouveaux rongeurs, et par conséquent, de nouveaux carnivores.

Le feu s’attaque également à l’habitat d’hiver de gros mammifères, c’est problématique dans un climat tempéré où certaines espèces hibernent pendant l’hiver. Ici, toutes leur provision d’hibernation a été brûlé ; ils sont obligé de migrer ailleurs pour trouver un autre refuge et re-constituer d’autres réserves.

Le feu touche l’habitat des herbivores. Par voie de conséquence, les carnivores n’ont plus rien à manger : ils sont obligés d’aller ailleurs pour se nourrir, et laissent leur place à d’autres espèces.

Les seules populations favorisées sont souvent celles des rivières car l’arrivée d’un nouveau sous-bois favorise l’installation de grands arbres qui amènent de l’ombre. Cela favorise l’arrivée d’insectes qui sont importants dans le régime alimentaires des poissons.

Ainsi va le cycle de la nature, des espèces disparaissent et d’autres arrivent à leur place ; des espèces dominantes deviennent dominées.

Que faire pour éviter tout ça ?

Il n’y a pas de recette miracle et bien être conscient qu’une nature sèche est une bombe en puissance. La moindre étincelle peut la faire exploser, et faire disparaître des milliers d’hectares en quelques jours : c’est ce qui est en train d’arriver dans le Sud de la France à l’instant où j’écris ce billet.

Soyons responsables, et d’une façon plus générale, respectons la nature. Soyons conscient que toute action de notre part entraîne une réaction. L’activité humaine n’est pas anodine même pour une simple ballade en forêt.

La nature est une denrée périssable et fragile alors respectons-la.

Source : rtsq

La nature est belle non ?

Une image de forêt en Automne

Alors respectons-la...

Alors respectons-la...

[ad#pub-post]

Je tiens à prévenir les âmes sensibles que cette blague est un peu « grasse », on vous aura prévenu…

Une Portugaise vient au bureau de police pour déposer une plainte, l’agent assermenté l’écoute…

Bonchour, je fiens me plaindre que che meu chuis fait fioler dans le buche… Comment ? Vous vous êtes fait violer dans le bus ? Oui, Il y en a un qui a commenche à me carrécher, puis il a abuche de moi , et … Et personne ne vous a aide dans le bus ? Non, les ch’autres, ils ont regardé et puis ils chont venus me fioler eux auchi ! Tout le monde est venu vous violer ? Oui, tout le monde… Et le chauffeur, il … Oui, le chauffeur, il a partichipe auchi… Mais, vous n’avez pas crié ? Chi, chi, ch’ai crié … Et personne n’a rien fait ? Ils ont continué ? Oui, che vous chure, che criai : Léchez-moi, léchez-moi…

On peut aussi tomber sur ceux là...

On peut aussi tomber sur ceux là ...

[ad#pub-post]

Arrivé à l’âge de la retraite, je suis allé (un homme) au bureau de la Caisse Régionale d’Assurance Vieillesse pour obtenir la mise en place du versement de ma pension de retraite. Une employée derrière le guichet me demande de montrer mon permis de conduire pour attester de mon identité et pour vérifier mon âge… Je cherche dans mes poches et réalise que j’ai laissé mon portefeuille à la maison.. Je lui dis que je suis désolé mais que je vais devoir aller le chercher et revenir plus tard… La femme me dit:

« Ouvrez votre chemise !… ».

Je l’ouvre laissant apparaître mon poil gris frisé. Elle dit :

« Ce poil gris est une preuve suffisante pour moi et elle atteste de votre droit à pension ».

En arrivant tout excité à la maison, je raconte l’incident à ma femme qui me dit :

« Tu aurais dû baisser ton pantalon, tu aurais sûrement obtenu aussi une rente d’invalidité ! »

La retraire c'est mal...

La retraite c'est mal...

La retraite ça peut aussi être ça

La retraite ça peut aussi être ça

La retraite idéale

La retraite idéale

[ad#pub-post]

Un homme arrive au paradis et Saint-pierre vient lui parler:

« Ho bienvenu a toi.Ici on ne déclare pas tout de suite les anges a ce titre donc en attendant je vais te faire visiter les locaux.Commençons par la salle des horloges. »

Ils arrives donc dans une salle immensement grande remplit d’un million d’horloge qui tourne a forte allure.L’homme dit alors:

Mais Saint-pierre,que font donc toute s’est horloge ici et pourquoi tourne t’elles si vite? -C’est parce’que ce sont les horloges de la vie.Répond celui-ci.Chaque fois qu’un humain dit une connerie,l’horloge de sa vie avance d’un quart d’heure. -Mais c’est incroyable!Se dit l’homme.

Puis il se mit a chercher un peut et enfin au bout de quelques minutes il se retourna vers Saint-pierre et lanca:

Mais Saint-pierre,je ne comprend pas,je ne trouve pas l’horloge de G.W.Bush? -Mais mon fils je vais te dire quelque-chose.Si tu ne trouve pas l’horloge de G.W.Bush c’est que notre tout puissant seigneur s’en sert comme ventilateur.

Ca pourrait être ça non ?

Il a peut être raison non ?

Un vitrail très diabloique

Un vitrail très diabloique

[ad#pub-post]